Pharmacien Manager n° 186 du 01/04/2019
 

TENDANCES

Yves Rivoal

La pharmacie est en train de prendre des parts de marché sur la parfumerie et voit arriver de nouveaux entrants comme clarins, qui commencent à s’intéresser au circuit officinal. Preuves qu’aménager un rayon parfumerie en pharmacie peut sentir bon !


Soyons clair, ce n’est pas en implantant un rayon dédié aux parfums et eaux de toilettes que vous allez générer des volumes importants, tirer les ventes de la para vers le haut et rebooster vos marges. « La parfumerie à l’officine reste un marché de niche qui, en plus, ne s’adresse pas à toutes les pharmacies, rappelle Aurélie Paquier, directrice générale de VU Merchandising. Dans une officine très centrée sur le médicament, il est compliqué d’imposer ce type de rayon. Celles qui réussissent misent en général sur le plaisir et développent en parallèle un rayon cosmétique avec des gammes pointues sur le soin et le maquillage. » Ceci étant dit, la parfumerie reste pour Aurélie Paquier « un excellent levier de différenciation, qui fonctionne d’ailleurs mieux que le maquillage, avec des marques comme ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !