Pharmacien Manager n° 186 du 01/04/2019
 

MARCHÉ

Peggy Cardin-Changizi

Le capillaire reste un marché phare et prioritaire, qui représente 20 % des ventes du circuit officinal. Si sa couverture est large dans la prise en charge des principales pathologies pellicules et chute des cheveux!, il se démarque également dans son offre de soins capillaires, alliant actifs naturels et efficacité prouvée.


Après avoir longtemps résisté à l’ultra dominante des grandes et moyennes surfaces (GMS), le marché des produits capillaires en pharmacie et parapharmacie (hors parasitaire), affiche un recul de - 3,6  % en valeur (à 152,5 M €) et de - 3  % en volume (14,8 millions d’unités vendues), selon Iqvia, en cumul annuel à fin septembre 2018. Même si fin novembre 2018, le marché a repris quelques points (- 2  % en volume et - 1,4  % en valeur), la tendance reste à la baisse. « Les capillaires suivent l’orientation globale de la dermo-cosmétique en pharmacie, en décroissance de - 2,2  % en volume et de - 1  % en valeur, selon Iqvia, en cumul annuel à fin novembre 2018 », constate Florence Grasser Guerra, directrice marketing France de Ducray. Dans l’ensemble, la plupart des catégories de produits sont touchées : les shampooings (- 2  % en volume et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK