Pharmacien Manager n° 185 du 01/03/2019
 

NEWS

Yves Rivoal

L’activité de votre officine commence à être pénalisée par les files d’attente qui se forment devant les comptoirs aux heures de forte affluence ? L’adoption d’une solution de paiement mobile peut constituer une alternative intéressante, pour éviter le passage au comptoir des clients sans ordonnance.


Les solutions de paiement en mobilité sur le point de vente ciblent plus particulièrement les officines où la surface de vente est importante, au-delà de 300 m2, et où le flux de clientèle dépasse les 300 clients/jour. Mais, elles peuvent aussi intéresser les titulaires ayant pour ambition de déployer leur équipe dans le point de vente, afin de développer le conseil et le C.A additionnel », explique en préambule Nicolas Passalacqua, le fondateur d’Octipas, qui teste actuellement ses tablettesvendeurs dans des pharmacies pilotes à la demande de groupements souhaitant offrir à leurs clients un parcours d’achat sans points de friction. COMMENT ça marche ?Toutes les banques commercialisent une solution de paiement mobile : Dilizi chez BPCE, Monem Mobile chez LCL, Monetico Mobile au Crédit Mutuel CIC… BNP Paribas a lancé, il y a quatre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Comprenez-vous que les pharmaciens de la grande distribution souhaitent que l’Ordre crée un collège des salariés de la distribution ?




Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK