Pharmacien Manager n° 184 du 01/02/2019
 

NEWS

Yves Rivoal

Comme la plupart des objets connectés de santé, les piluliers connectés n’ont pas encore rencontré leur marché. mais la donne pourrait changer lorsque les professionnels de santé, dont les pharmaciens, exploiteront les données d’observance en temps réel.


Autant le dire tout de suite, les ventes de piluliers connectés restent anecdotiques. Tout comme le nombre de modèles aujourd’hui vendus en pharmacie, puisque nous n’avons pu en identifier que deux : l’Imedipac de Medissimo et le Do-Pill de Pharmagest. Lorsqu’ils sont arrivés sur le marché, ces piluliers à usage unique affichaient pourtant plein de promesses. Et restent positionnés sur un segment porteur, puisque le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus en France devrait passer de 16 millions en 2015 à 23 millions en 2050, selon l’Insee. BÉNÉFICES produit.Grâce à des puces NFC embarquées, les piluliers connectés sont en effet capables de rappeler au patient qu’il a un médicament à prendre, et de transmettre en temps réel les données d’observance à l’aidant, à l’infirmier ou au pharmacien, ces derniers ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK