Pharmacien Manager n° 184 du 01/02/2019
 

SUJET DU MOMENT
ANALYSE DE FRANCIS BRUNE DIRECTEUR DE L’INGÉNIERIE FINANCIÈRE ET PATRIMONIALE D’INTERFIMO

PRATIQUES GESTION

François Pouzaud

Le cadre fiscal des opérations d’apport-cession de titres, réalisées depuis le 1er janvier 2019, a été amélioré par la loi de finances pour 2019.


Pharmacien Manager. En quoi consiste un apport-cession ?Francis Brune. Il s’agit d’une opération d’apport de titres à une société holding (SPFPL) suivie de la vente, dans un délai plus ou moins long, des titres reçus par la holding. Cette opération présente plusieurs avantages (notamment un report d’imposition sur la plus-value relative aux titres apportés), mais font l’objet d’une réglementation stricte. Par exemple, lorsque la vente par la holding intervient dans les trois ans suivant l’apport, la réglementation prévoit que la holding réinvestisse 60 % (contre 50 % en 2018) du produit de cession dans une activité économique dans les 24 mois suivant la vente. P.M. Le seuil minimum de réinvestissement est donc rehaussé… F.B. Oui, mais la loi de finances pour 2019 ouvre en contrepartie la possibilité de réinvestir dans certaines structures de capital investissements ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Souhaitez-vous vacciner contre la grippe quand l’expérimentation sera généralisée ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK