Pharmacien Manager n° 183 du 01/12/2018
 

INTERNET

PRATIQUES GESTION

F.R.-V.


En cas de connexions internet privées excessives avec les outils informatiques de l’entreprise, le salarié s’expose à une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’à son licenciement. C’est ce que souligne la Cour de cassation dans une affaire jugée le 3 octobre 2018. Le salarié s’était connecté 800 fois en un mois, dont 200 fois en seulement une semaine. Un usage abusif, qui permet à l’employeur de débrancher le contrat de travail. Encore faut-il prouver que le salarié est bien à l’origine des connexions litigieuses. Ce n’est pas le cas si les codes d’accès de chaque ordinateur de l’entreprise correspondent aux simples initiales des salariés.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Avez-vous ou allez-vous participer au Grand débat national ?



Revue


Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK