Pharmacien Manager n° 178 du 01/06/2018
 

PRATIQUES

François Pouzaud


Pour répondre aux évolutions imposées par les nouveaux défis de la profession et la transformation digitale des pharmacies, les LGO sont devenus de véritables « logiciels métier d’officine » (LMO) multifonctions. Avec un double enjeu : gagner en performance et en productivité afin de pouvoir consacrer davantage de temps au patient. « Notre stratégie de développement est patient-centrée, abonde Denis Supplisson, directeur général délégué de Pharmagest. Un outil comme le logiciel de suivi d’observance (LSO), qui est intégré au LGPI, répond aux besoins exprimés par les pharmaciens pour simplifier leurs relations avec le patient. » ACCOMPAGNER le patient.Ses concurrents ne sont pas en reste. Chez Smart Rx, le module « suivi patient » est utilisé pour les entretiens pharmaceutiques (traitements anti-AVK, asthmes sévères, diabètes graves…), « mais il permet également de constituer un véritable dossier de données thérapeutiques », précise ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK