Pharmacien Manager n° 177 du 27/04/2018
 

SÉCURITÉ

PRATIQUES GESTION

F.R-V.


Jusqu’à présent, le pharmacien titulaire était seul responsable de la sécurisation des données de santé sensibles qu’il détient à l’officine. À charge pour lui de surveiller les manipulations des éditeurs de logiciels et autres prestataires extérieurs qui ont partiellement la main sur son circuit informatique. Pour cela, il fallait traquer toutes les interventions en réclamant une traçabilité écrite. À partir du 25 mai 2018, les obligations seront mieux réparties et équilibrées avec l’entrée en vigueur du RGDP (Règlement général sur la protection des données). L’éditeur deviendra responsable de tout manquement et devra respecter de nouvelles exigences. Le principe du « privacy by design » lui imposera d’intégrer la protection des données personnelles dès la conception du logiciel ou de l’application. Le principe du « privacy by default » l’obligera à prendre par principe un maximum ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK