Pharmacien Manager n° 176 du 29/03/2018
 

NEWS

F.P.


Près de 42 % des pharmaciens pensent que leur LGO n’est pas capable de les aider à relever les défis du métier, selon les résultats d’une enquête de l’USPO, en janvier dernier. et la moitié d’entre eux déclarent qu’il ne leur permet pas de mieux gérer les entretiens pharmaceutiques. Les pharmaciens manifestent également un intérêt marqué pour l’intégration au LGO de plusieurs fonctionnalités, comme les signalements de pharmacovigilance, la création et la consultation des dossiers médicaux partagés.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Allez-vous continuer à pratiquer des tests antigéniques malgré les baisses de tarif ?


Solutions

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK