Pharmacien Manager n° 176 du 29/03/2018
 

DOSSIER

Fabienne Colin

Voyant une opportunité dans l’officine, les financiers inVestissent daVantage dans les groupements. Pour trouver son partenaire idéal, le titulaire a plus que jamais intérêt à connaître précisément le mode de fonctionnement de la structure qu’il cible. Et à se poser les bonnes questions.


Le temps des copains n’est plus d’actualité. Pressés par les investisseurs, les groupements bousculent leur capital, voire leur modèle économique. Objectif : valoriser les réseaux et les faire connaître du grand public. Pour le titulaire, il ne s’agit plus de faire son choix à la légère. En effet, « de nombreux analystes financiers considèrent que le marché de la pharmacie est dans une période de rupture. Il y a donc des opportunités à être le premier sur ce secteur », estime Christian-Éric Mauffré, président du groupement SA Ceido. Preuve en est, Lafayette, Paris Pharma et PharmaGroupSanté se sont adossés à des fonds d’investissements, depuis quelques mois. Ces derniers miseraient- ils sur l’ouverture du capital des officines ? D’autres, comme Wellcoop et Univers Pharmacie ont préféré s’agrandir en rachetant une structure concurrente… Le monde change. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Allez-vous attribuer une prime de fin d’année (ou une augmentation) à vos collaborateurs ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK