Pharmacien Manager n° 176 du 29/03/2018
 

PRATIQUES

François Pouzaud

Le pharmacien doit veiller à la bonne gestion de ses stocks, surveiller les rotations et optimiser son réapprovisionnement. Si l’outil informatique apporte une aide précieuse, il ne fait pas tout.


Les difficultés de trésorerie sont souvent la conséquence d’une surveillance insuffisante du stock et de sa mauvaise gestion (erreurs liées à des oublis de saisie de mouvements de stock dans le LGO, absence de contrôles réguliers en réception de commandes, d’inventaires tournants…). Les fonctionnalités des LGO se renforcent donc autour de l’optimisation des stocks. En un coup d’oeil, le pharmacien peut repérer les invendus de longue date ou les produits à marge faible et accélérer leur rotation. Mais, également, visualiser les produits dont la date de péremption est proche ou les produits en surstock et leur appliquer des actions spécifiques (déstockage par des promotions, reprises labo, destruction). D’autres options du LGO permettent de contrôler les mouvements incohérents de stock (modification de stock manuelle par plusieurs collaborateurs…), afin que l’organisation et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Envisagez-vous de développer une activité de télémédecine dans votre pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK