Pharmacien Manager n° 175 du 22/02/2018
 

BILAN

NEWS

F.P.


Après deux années de hausse, le marché de l’automédication (médicaments non prescrits et non remboursés) enregistre un coup d’arrêt (- 3,7 % en valeur), selon le 16e baromètre des produits du Selfcare 2017 de l’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa). En l’absence de volonté politique à développer l’automédication en France, l’instabilité chronique de ce marché tient à sa forte dépendance à des éléments conjoncturels tels qu’un hiver difficile. Et l’an dernier, ceux-ci ont fait défaut : une gastroentérite plus tardive, des allergies saisonnières moins fortes et pour couronner le tout, le relistage des médicaments codéinés et dérivés, entraînant une baisse de 31 % des ventes (en chiffre d’affaires) de ce pan important de la médication officinale sur le dernier trimestre. Les prix sont hors de cause : ils sont bas (4,76 € ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK