Pharmacien Manager n° 175 du 22/02/2018
 

NEWS

François Pouzaud

1,4 milliard d’euros de marge basculeront en 2019 dans la rémunération de l’acte de dispensation. Et avec pas moins de cinq nouveaux honoraires de dispensation, la gestion officinale va se complexifier.


Dans un peu moins de douze mois, la rémunération officinale sur le médicament remboursable deviendra une impressionnante salade russe, tant elle se compose d’une multitude d’ingrédients : marge commerciale, honoraires de dispensation à la boîte et à l’ordonnance avec niveaux variables… « Le transfert de la marge commerciale vers les honoraires est une nouvelle étape dans l’évolution du modèle économique de la profession des pharmaciens, qui se traduit par l’injection dans le réseau de 215 millions d’euros supplémentaires sur trois ans », rappelle Gilles Bonnefond, président de l’USPO (Union des syndicats des pharmaciens d’officine). Si bien qu’à terme, les honoraires représenteront les trois quarts de la rémunération officinale. FAIRE FACE à la complexitéUne inflation sur les honoraires, qui a pour but de diminuer le lien avec les prix et les volumes et d’enrayer les ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK