Pharmacien Manager n° 175 du 22/02/2018
 

REPORTAGE

Fabienne Colin


Avec sa vitrine ornée de grands rideaux violets, fournie de boîtes de thé d’un côté, de maillots de bain de l’autre, la Pharmacie Centrale d’Arcachon (33) détonne. Depuis la rue, on devine déjà que cette pharmacie est différente des autres. En la rachetant en février 2016, Nicolas Confaits, épaulé par son épouse Stéphanie, conjointe collaboratrice, a voulu en faire un lieu de vie. Un pari d’autant plus osé que la pharmacie doit s’adapter à un taux de fréquentation en dents de scie. L’été, les nombreux touristes envahissent la station balnéaire, tandis que l’hiver la population chute à 12 000 habitants pour onze officines. En 2017, le jour de l’Ascension, l’officine a connu un pic de fréquentation avec plus de six cent passages en caisse. Alors que l’hiver, le trafic peut descendre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK