Pharmacien Manager n° 165 du 22/02/2017
 

DOSSIER

YVES RIVOAL

LOCAUX VIEILLOTS, TRANSFERT EN VUE, BESOIN DE S’AGRANDIR… LE RÉAGENCEMENT DE SA PHARMACIE EST TOUJOURS UNE ÉTAPE IMPORTANTE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE. ET MÊME PARFOIS UN NOUVEAU DÉPART. ILLUSTRATION.


Chaque projet d’agencement est unique. Il dépend bien sûr du montant de son financement et de la vision stratégique du titulaire. Aujourd’hui, une opération de transformation implique de traiter le point de vente dans sa globalité. Et le temps où les agenceurs n’étaient attendus que sur le plan du mobilier est révolu. Ils travaillent désormais afin d’améliorer la gestion des flux clients mais aussi l’organisation du back-office. Bref, ils ne perdent pas de vue le volet performance et l’optimisation du mètre linéaire. Pour quels résultats ? Des titulaires se confient.TémoignagesJoelle Schemoul TITULAIRE À NOGENTSUR- MARNEValérie et Thierry Roussin INSTALLÉS À LA ROCHE-SUR-YONMarion Bandel et Arnaud Bardonnet INSTALLÉS À BELLEVILLE-SUR-SAÔNEAlain Breckler TITULAIRE À HERBLAY

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !