Pharmacien Manager n° 157 du 21/04/2016
 

OUI OU NON

PRATIQUES GESTION

F.R.-V.


Oui, ont répondu les juges dans un récent arrêt. Dès lors que l’employeur impose le port d’une tenue de travail et que l’habillage et le déshabillage doivent être réalisés dans l’entreprise, le salarié bénéficie d’une contrepartie. Celle-ci peut prendre la forme d’une rémunération ou d’un repos. Faute d’être définie par accord collectif ou par le contrat de travail, le montant de cette contrepartie est souverainement apprécié par les juges. Car en cas de manquement de l’employeur, les salariés peuvent réclamer devant les tribunaux un rappel de salaires et l’obtenir. Mieux vaut le savoir !

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !