3 QUESTIONS À Stéphane Billon ÉCONOMISTE DE LA SANTÉ ET FONDATEUR DU CABINET D’ÉTUDES KAMÉDIS CONSEIL - Pharmacien Manager n° 157 du 21/04/2016 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 157 du 21/04/2016
 

PRATIQUES GESTION

Auteur(s) : Fabienne Rizos-Vignal

Pharmacien Manager. D’après vous, l’ouverture du capital des officines est-elle inéluctable ?

Stéphane Billon. Le paysage économique des officines est en train de s’effondrer. De gré ou de force, la restructuration du modèle d’affaires va s’opérer. Si la GMS ou les groupements investissaient massivement dans les officines, avec un objectif extrinsèque à leur rentabilité directe, cela permettrait une réelle ouverture vers les services et d’autres métiers au sein de l’officine. Il faut oser innover et ne pas craindre cette ouverture partielle du cadre réglementaire et économique. Cela ne disqualifiera pas le rôle prépondérant du pharmacien dans l’organisation des officines. En bataillant pour une rémunération directe, les organisations représentatives de la profession se trompent de combat. L’enjeu aujourd’hui, ce sont les services. C’est sur la valorisation des services de santé que l’Ordre, les syndicats et les industriels devraient construire l’avenir des pharmacies.

P.M. Vous plaidez pour une valorisation de l’acte pharmaceutique, par quels moyens ?

S.B. En produisant des études médico-économiques qui démontrent la valeur ajoutée des services pharmaceutiques, en particulier dans le suivi des patients chroniques ou en ALD. L’éducation thérapeutique du patient déclenche un paiement de 40 euros du pharmacien.

P.M. Mais quelle est réellement l’économie produite par ce service dans le parcours de soins ?

S.B. Cela n’a pas été quantifié. Les études médico-économiques sont coûteuses mais elles représenteraient un investissement efficace pour négocier avec l’assurance-maladie, en particulier le prochain accord cadre interprofessionnel.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !