Pharmacien Manager n° 155 du 24/02/2016
 

SHAMPOOINGS

Marché

Peggy Cardin-Changizi

Sur le marché ultrasegmenté des shampooings, largement dominé par la GMS, le circuit officinal ne démérite pas. Si son offre est reconnue pour ses formules « traitantes » et haute tolérance, elle s’aventure aujourd’hui sur le créneau de la beauté du cheveu.


C’est un peu l’histoire de David contre Goliath. Sur le marché des shampooings, le chiffre d’affaires réalisé par le circuit de la pharmacie ne représente que 10 % de celui dégagé par la grande distribution. Malgré ce faible taux de pénétration, l’officine affiche des progressions honorables (alors que les indicateurs de la GMS sont en baisse), voire encourageants. En effet, le marché progresse de 2,1 % en volume (avec 7,18 millions d’unités vendues) et de 0,7 % en valeur (avec un CA de près de 66 M€), selon IMS en cumul annuel mobile à fin octobre 2015. Il représente, de façon quasiment stable, 3,82 % de parts du marché de l’hygiène cosmétique en volume en pharmacie et 3,34 % en valeur (Ospharm). Le grand gagnant du secteur des lavants capillaires n’est autre que le groupe Pierre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !