Pharmacien Manager n° 147 du 21/04/2015
 

TENDANCE

NEWS

TOUS AZIMUTS

C.N.


Renoncer au shampooing au profit de solutions plus naturelles ? Aux Etats-Unis, la pratique du no-poo, contraction de l’anglais no-shampoo, s’installe. Elle consiste à se laver les cheveux une fois par semaine avec un après-shampooing sans silicone, certains tensioactifs étant accusés d’avoir une action néfaste sur la fibre capillaire. Sur le vieux continent, on est moins radical. C’est le low-poo qui est en vogue. En témoigne le lancement de Low Shampoo d’Yves Rocher, une crème lavante non moussante (sans sulfate ni silicone, paraben ou colorant). Les tensioactifs sont remplacés par des agents lavants doux et de l’aubépine pour son pouvoir protecteur. Chez L’Oréal, Biolage propose trois Cleansing Conditionners pour protéger les cheveux avant tout (même de les laver) : aux extraits d’agrumes pour cheveux fins, à la baie d’açai pour cheveux normaux ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Seriez-vous favorable à une interdiction pure et simple du libre accès pour l’automédication en pharmacie ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK