Pharmacien Manager n° 144 du 15/01/2015
 

RENOUVELLEMENT DU BAIL

côté entreprise

en bref

F. P.


À l’expiration d’un bail commercial de neuf ans, le propriétaire fait une offre de renouvellement que le locataire accepte. Cependant, il demande en justice que le loyer soit fixé à la valeur locative réelle, soit un montant inférieur à son loyer actuel. Les juges des loyers rejettent sa demande mais leur décision est censurée par la chambre civile de la cour de Cassation (arrêt du 05/11/2014, n° 13-21990). En effet, l’article L. 145-33 du code de commerce prévoit expressément que «  le montant des loyers des baux renouvelés ou révisés doit correspondre à la valeur locative ».

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Délivrez-vous encore beaucoup de substituts nicotiniques sans ordonnance ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK