Pharmacien Manager n° 135 du 20/02/2014
 

POINT DE VENTE

L’événement

Claire Frangi

Qui a dit que l’e-commerce signerait la fin du commerce physique ? En s’adaptant aux habitudes de consommation digitale, il n’a pas dit son dernier mot. Un défi que la pharmacie est elle aussi invitée à relever.


A la veille du salon Marketing Point de vente qui se déroulera du 1er au 3 avril prochain à Paris, les experts sont unanimes : l’e-commerce et le commerce physique ne s’opposent plus. Le premier n’a (heureusement) pas tué le second. 72 % des Français disent acheter sur Internet mais préférer le shopping en magasin, selon un sondage Ipsos de 2013. Si Internet est considéré comme pratique pour 95 % des sondés, 84 % jugent ce canal comme manquant de chaleur humaine. Et 78 % de nos concitoyens apprécient de pouvoir toucher et voir les produits en boutique. Plus que jamais, pour attirer les consommateurs vers les points de vente, il importe d’y développer le capital humain. « Vendre ne sera plus le seul service des commerces qui devront valoriser l’échange et les expériences sur le lieu ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK