Pharmacien Manager n° 134 du 23/01/2014
 

Face au client

Yves Rivoal

Pour faire face à l’insécurité grandissante et aux vols dans leur officine, de plus en plus de pharmaciens doivent se résoudre à recourir à des vigiles.


Cotitulaire de la Pharmacie Val de Fontenay implantée dans le centre commercial Auchan à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), Christophe Drocourt a franchi le pas il y a six ans. Depuis, six jours sur sept, de 12 à 20 h 30, un vigile employé par une société de sécurité est là pour surveiller sa pharmacie. « J’ai pris cette décision pour dissuader les voleurs car les flux de clientèle ne nous permettaient plus d’exercer une surveillance efficace. Je l’ai aussi fait pour rassurer mon équipe et les clients, les commerces de la galerie marchande étant parfois vandalisés par des bandes de jeunes. »Ne pas faire peur aux clientsCotitulaire de la Grande Pharmacie du centre commercial Carrefour Saint-Serge à Angers (Maine-et-Loire), Bernard Besson a lui aussi employé pendant huit mois un vigile pour lutter contre la recrudescence ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !