Entre terre et mer, le bonheur accessible de la Bretagne - Le Moniteur des Pharmacies n° 3506 du 23/03/2024 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3506 du 23/03/2024
 
INSTALLATION

SERVICES

TRANSACTIONS

Auteur(s) : Par Laurent Lefort

Entre 2022 et 2023, les cessions de fonds ont augmenté de 25 % en Bretagne, au détriment des cessions de titres de sociétés, pourtant largement majoritaires les années précédentes. La raison est toute simple. Les acquéreurs ont profité du dispositif exceptionnel de déduction des amortissements sur les fonds de commerce acquis entre 2022 et 2025, instauré dans la loi de finances pour 2022*.

 

« Fixée à 1 743 000 € en 2023, contre 2 330 000 € en 2022, la valeur moyenne des fonds cédés en Bretagne a nettement diminué en un an. Elle ne représente plus que 7,26 fois l’excédent brut d’exploitation (EBE), contre 7,62 en 2022 et 6,84 en 2021 », synthétise Carole Pautrel-Glez, expert-comptable de Cohésio (groupe CGP) à Rennes (Ille-et Vilaine). Cette baisse s’explique par la taille des officines cédées. En 2023, près de 50 % des pharmacies qui se sont vendues réalisaient un chiffre d’affaires hors taxes (CA HT) de moins de 2 millions d’euros. Tandis que les années antérieures, seules un tiers des cessions avaient ce même profil. Dans cette catégorie, le prix de cession moyen est de 1 002 000 € (68 % du CA HT et 7,02 fois l’EBE). Alors que les pharmacies de plus de 2 millions d’euros de CA HT ont été cédées, en moyenne, à 2 400 000 € (85 % du CA HT et 7,37 fois l’EBE). Tout confondu, la moyenne des prix de cession en pourcentage du CA HT s’est établie à 81 % en 2023, contre 91 % en 2022 et 2021.

Un apport en légère baisse

 

En 2023, l’apport moyen versé par les nouveaux titulaires et leurs investisseurs, toutes officines confondues, a représenté près de 16 % de la valeur du fonds, soit 290 000 €. A titre de comparaison, l’apport moyen atteignait 358 000 € l’année précédente, ce qui équivalait à 15 % de la valeur du fonds. Pour une pharmacie de moins de 2 millions de CA HT, les apports nécessaires se sont élevés à 160 000 €, représentant également 16 % de la valeur du fonds acheté. « Les primo-accédants peuvent aussi bénéficier de divers boosters d’apport, à l’image du fonds Interpharmaciens de la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP). Par exemple, dans notre portefeuille, l’apport personnel correspondait à moins de 5 % de la valeur du fonds avant le financement obtenu avec la CAVP... », rappelle Carole Pautrel-Glez.

 

* Les petites entreprises (un CA HT de moins de 12 millions d’euros, un bilan total inférieur à 6 millions d’euros et moins de 50 salariés en équivalent temps plein) peuvent, sur option, amortir leur fonds commercial acquis entre le 1er janvier 2022 et le 31 décembre 2025, sur une durée forfaitaire de dix ans, sans avoir à démontrer que la durée de vie est limitée. 

 
 
 

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !