Les affections de longue durée dans le viseur du gouvernement - Le Moniteur des Pharmacies n° 3504 du 09/03/2024 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3504 du 09/03/2024
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Christelle Pangrazzi

 

« La prise en charge des affections de longue durée (ALD) représente les deux tiers des remboursements par l’Assurance maladie. Il n’est donc pas illégitime, illogique, comme cela a été fait régulièrement, d’interroger [...] la pertinence de ces dispositifs », a expliqué Frédéric Valletoux, ministre délégué en charge de la santé et de la prévention. Les pistes envisagées semblent encore imprécises. Le ministre n’a pas spécifié de manière claire s’il préconisait une diminution du nombre de personnes en ALD, une réévaluation de la prise en charge ou encore une modulation du remboursement de certains frais de santé en fonction des revenus. 20 % des Français sont aujourd’hui concernés par une pathologie chronique. Un chiffre qui pourrait augmenter dans les années à venir si l’on tient compte du vieillissement de la population.

 
 
 

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !