La Leptospirose - Le Moniteur des Pharmacies n° 3500 du 10/02/2024 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3500 du 10/02/2024
 

EXPERTISE

FORMATION

Auteur(s) :
Par Marianne Maugez avec l’aimable relecture de Mathieu Picardeau, responsable du centre national de référence de la leptospirose à l’Institut Pasteur (Paris).

Zoonose bactérienne présente en France hexagonale, la leptospirose est surtout endémique dans les territoires d’Outre-mer où son incidence est 12 à 70 fois plus élevée. Depuis le 24 août 2023, elle est inscrite sur la liste des maladies à déclaration obligatoire.

De quoi s’agit-il ?

La leptospirose est une maladie infectieuse potentiellement grave, parfois mortelle, due à un des sérovars (équivalent de sérogroupe) pathogènes du spirochète Leptospira. En France métropolitaine, la forme prédominante de leptospire est le sérogroupe icterohaemorrhagiae.

La leptospirose est présente dans le monde entier mais elle est particulièrement répandue dans les zones tropicales (territoires d’outre-mer, Amérique latine, Asie du Sud-Est). Outre sa localisation, la maladie est marquée par sa saisonnalité avec des pics épidémiques lors de la saison des pluies ou après des phénomènes climatiques inhabituels (inondations, cyclones) et pendant la période estivo-automnale dans les pays tempérés.

Les principaux réservoirs de la bactérie sont les rongeurs (rats) et, dans une moindre mesure, les chiens et les animaux d’élevage comme les bovins et les porcins. Les leptospires excrétés par les urines des animaux réservoirs peuvent survivre plusieurs mois dans un milieu extérieur humide et ainsi souiller tout un environnement. 

L’homme est un hôte accidentel. La contamination est le plus souvent indirecte par contact entre une peau lésée ou une muqueuse et une eau contaminée (lors d’activité en eau douce comme une baignade, la pêche, la pratique du kayak ou du canyoning, etc.).

Quels sont les symptômes ?

L’évolution de la maladie peut être schématiquement séparée en 2 phases. Dans un premier temps, la leptospirose se manifeste par un syndrome grippal (forte fièvre avec frissons, maux de tête, nausées, vomissements, douleurs articulaires et musculaires), c’est la phase septicémique. Les symptômes disparaissent généralement spontanément au bout de 1 semaine. Dans le cas contraire, la maladie évolue vers une phase immune. En fonction de la dissémination des leptospires, de nouveaux symptômes liés à une atteinte multiviscérale (méninges, reins, foie, poumons) et un syndrome hémorragique apparaissent en quelques jours.

On estime que la maladie est mortelle dans environ 10 % des cas.

Existe-t-il un traitement ?

 

Le traitement repose sur une antibiothérapie administrée par voie orale dans les formes légères (amoxicilline, doxycycline) et par voie parentérale dans les formes plus sévères (ceftriaxone).

Comment prévenir une exposition ?

 

Les mesures de prévention comprennent des actions de lutte contre la prolifération des rongeurs (dératisation) et des mesures individuelles de protection contre la contamination par les urines d’animaux. Elles impliquent notamment l’emploi d’équipements adaptés en cas d’activité professionnelle à risque (port de gants, bottes, cuissardes, combinaisons ou vêtements de protection et de lunettes antiprojections).

 
 
 
 
 
 
 
 

La vaccination 

- En France, un vaccin inactivé est disponible contre le sérogroupe icterohaemorrhagiae (Spirolept, non remboursé par l’Assurance maladie). Sa prestation et son administration sont autorisées en officine.

- Le schéma vaccinal comprend 2 injections à 15 jours d’intervalle suivies d’un rappel 4 à 6 mois plus tard, puis tous les 2 ans en cas d’exposition persistante.

- La vaccination est recommandée chez certaines catégories professionnelles à risque (égoutiers, éboueurs), uniquement au cas par cas, après avis du médecin du travail et évaluation individuelle du risque.

- Elle peut également être proposée dans le cadre de la pratique régulière et durable d’une activité de loisir exposant spécifiquement au risque.

- La vaccination ne dispense en aucun cas du port d’équipements de protection.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !