E-commerce des médicaments : la ligne de démarcation des syndicats - Le Moniteur des Pharmacies n° 3500 du 10/02/2024 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3500 du 10/02/2024
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Anne-Charlotte Navarro

 

Alors que la semaine dernière le Premier ministre, Gabriel Attal, annonçait un projet de loi pour favoriser la vente en ligne de médicaments, des syndicats, dont l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (USPO), soulevaient immédiatement de vives inquiétudes : « L’idée de commander des médicaments de son canapé ne va pas du tout dans le sens d’une consommation raisonnée », soulignait ainsi Pierre-Olivier Variot, son président. Pire : « Elle va mettre à mal le maillage officinal actuellement en péril. » A l’inverse, Talel Hakimi, fondateur de Livmed’s, une plateforme permettant de commander en ligne ses médicaments à la pharmacie la plus proche de son domicile, se félicite de cette annonce. Selon lui, c’est « l’occasion de réfléchir tous ensemble, Ordre, syndicats et prestataires techniques, à une solution permettant à tous de gagner, au service du patient et de la santé publique. » Si le sujet divise, les travaux sur le projet de loi ne devraient pas débuter avant l’annonce d’une décision de la Cour de justice européenne sur l’affaire opposant DocMorris (anciennement DoctiPharma) et l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO).

 
 
 

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !