Gonadotrophine chorionique IBSA 5000 UI, pour déclencher l’ovulation - Le Moniteur des Pharmacies n° 3497 du 20/01/2024 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3497 du 20/01/2024
 
NOUVEAUX MÉDICAMENTS

EXPERTISE

NOUVEAUX MEDICAMENTS

Auteur(s) :
Par Yolande Gauthier

Ibsa Pharma complète sa gamme pour la fertilité avec la mise à disposition d’une hormone gonadotrophine chorionique d’origine placentaire humaine. Ce médicament constitue une solution alternative à la choriogonadotropine α recombinante Ovitrelle.

Indications

 

Gonadotrophine chorionique IBSA 5000 UI est indiqué pour :

 

- déclencher l’ovulation et la lutéinisation après stimulation de la croissance folliculaire chez les femmes anovulatoires ou oligo-ovulatoires ;

 

- déclencher la maturation folliculaire finale et la lutéinisation après stimulation de la croissance folliculaire dans le cadre de programmes d’assistance médicale à la procréation tels que la fécondation in vitro (FIV).

Mode d’action

 

Obtenue à partir de l’urine de femmes enceintes, cette préparation d’hormone gonadotrophine chorionique (hCG) hautement purifiée stimule la stéroïdogenèse dans les gonades et favorise la production d’œstrogènes et de progestérone après l’ovulation.

Posologie

 

Un flacon (5 000 UI) ou deux flacons (10 000 UI) sont administrés 24 à 48 heures après l’obtention d’une croissance folliculaire adéquate (femmes anovulatoires ou oligo-ovulatoires, pour lesquelles un rapport sexuel est recommandé le jour même et le jour suivant l’injection) ou, en cas de FIV, 24 à 48 heures après la dernière injection d’hormone de stimulation folliculaire (FSH) ou gonadotrophine ménopausique humaine (hMG), c’est-à-dire lorsqu’une croissance folliculaire adéquate est obtenue.  

Contre-indications

Endocrinopathies non gonadiques non contrôlées, telles que les troubles de la thyroïde, des surrénales et de l’hypophyse.

Carcinomes ovariens, utérins ou mammaires.

Saignements gynécologiques non menstruels d’étiologie indéterminée.

Insuffisance ovarienne primaire.

Malformations des organes génitaux ou fibrome utérin incompatibles avec une grossesse.

Hypersensibilité à l’un des composants (présence de lactose).

Grossesse et allaitement

 

Il n’existe pas de données sur l’utilisation de l’hCG chez la femme enceinte ni sur son excrétion dans le lait.

Effets indésirables

 

Des réactions au site d’injection, des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements et diarrhées, des céphalées, des changements d’humeur, un syndrome d’hyperstimulation ovarienne léger ou modéré, des seins douloureux ou des kystes ovariens sont fréquemment rapportés.

Interactions médicamenteuses

 

L’hCG peut réagir de manière croisée lors du dosage radio-immunologique des gonadotrophines, en particulier de l’hormone lutéinisante. Informer le laboratoire du traitement.

Surveillance particulière

 

Evaluations échographiques du développement folliculaire avant le traitement et à intervalles réguliers pendant.

 

Surveillance des patientes pendant au moins 2 semaines après l’administration (risque de syndrome d’hyperstimulation ovarienne sévère se traduisant par des kystes ovariens volumineux, des douleurs abdominales aiguës, une ascite, une dyspnée, une oligurie, une prise de poids, etc.).

Conservation

A une température n’excédant pas + 25 °C.

La solution doit être préparée juste avant l’injection.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gonadotrophine5000UI-pack.jpg
 

Fiche technique

Gonadotrophine chorionique humaine 5000 UI, poudre blanche et solvant pour préparation injectable en seringue préremplie de 1 ml + 1 aiguille longue pour la reconstitution et l’injection intramusculaire + 1 aiguille courte pour l’injection sous-cutanée, 21,68 €, remb. SS à 100 %, AMM : 34009 302 293 9 2.

IBSA : 04 92 91 15 60

Les prix sont mentionnés hors honoraires de dispensation.

Gonadotrophine5000UI-pack.jpg

 

Dites-le au patient

- L’injection s’effectue par voie intramusculaire ou sous-cutanée, l’autoadministration étant possible dans le second cas. La boîte contient tout le nécessaire pour la reconstitution de la solution et son injection.

- Un test de grossesse peut donner un résultat faux positif jusqu’à 10 jours après l’administration de Gonadotrophine chorionique IBSA 5000 UI.

L’avis de la HAS

- SMR important

- Pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V)

- Population cible estimée à 59 400 patientes au maximum

Délivrance

- Liste I

- Prescription réservée aux spécialistes en gynécologie, en obstétrique, en endocrinologie ou en maladies métaboliques

- Médicament à surveillance particulière pendant le traitement

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !