La carte Vitale biométrique glisse des doigts - Le Moniteur des Pharmacies n° 3469 du 10/06/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3469 du 10/06/2023
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Magali Clausener

 

L’Inspection générale des affaires sociales (Igas) et l’Inspection générale des finances (IGF) ont publié, le 31 mai, leur rapport évaluant la faisabilité d’une carte Vitale biométrique pour lutter contre la fraude sociale. Leur conclusion : la solution est bien trop onéreuse au regard du montant des fraudes. Le coût est estimé à plus de 1 milliard d’euros, qu’il s’agisse du scénario « empreintes digitales » ou « reconnaissance faciale ». La fraude constatée (environ 0,1 % des prestations versées) est « significativement inférieure à la fraude estimée (entre 3 et 5 %) ». De plus, elle est pour l’essentiel le fait des professionnels et établissements de santé (pour environ les trois quarts des montants détectés).

 
 
 

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !