Dépendance aux benzodiazépines : le questionnaire Ecab - Le Moniteur des Pharmacies n° 3466 du 20/05/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3466 du 20/05/2023
 

EXPERTISE

FORMATION

Auteur(s) :
Par Alexandra Blanc

Un usage prolongé de benzodiazépines et apparentés expose à un risque de dépendance qui peut être évalué grâce à un score simple d’utilisation au comptoir.

De quoi s’agit-il ?

Les benzodiazépines et molécules apparentées sont indiquées pour une durée maximale de 12 semaines (anxiolytiques) ou 4 semaines (hypnotiques) et leur modalité d’arrêt doit être envisagée dès la prescription initiale.

Quelle que soit leur indication, ces médicaments perdent leur intérêt thérapeutique en cas de traitement prolongé alors que les effets indésirables persistent, voire s’amplifient. Ils exposent à des risques de troubles de la mémoire, de baisse de vigilance et de troubles du comportement, ainsi qu’à un risque important de dépendance.

Le questionnaire Ecab (échelle cognitive d’attachement aux benzodiazépines) a été validé par la Haute Autorité de santé (HAS) pour évaluer la composante cognitive de la dépendance d’un patient aux benzodiazépines et apparentés, et son niveau d’appréhension au sevrage. L’autorité sanitaire recommande de s’en servir dans la pratique courante.

Comment l’utiliser ?

Le pharmacien peut être amené à l’utiliser au moment d'un renouvellement d’ordonnance par exemple, lorsque la durée de prescription est prolongée au-delà de celle recommandée. Le score doit être inscrit dans le dossier du patient.

Le questionnaire peut aussi être réalisé en autonomie par le patient. Celui-ci devra ensuite en discuter avec un professionnel de santé.

Comment l’interpréter ?

 

Le questionnaire Ecab comprend 10 items cotés 1 ou 0. Un score total supérieur ou égal à 6 permet de repérer les patients dépendants avec une sensibilité de 94 % et une spécificité de 81 %.

 
 
 
  • Source : « Arrêt des benzodiazépines et médicaments apparentés : démarche du médecin traitant en ambulatoire », Haute Autorité de santé, juin 2015.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !