La substitution biosimilaire regardée de près par le ministre - Le Moniteur des Pharmacies n° 3462 du 22/04/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3462 du 22/04/2023
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Yves Rivoal

 

Une délégation de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) a été reçue le 12 avril par François Braun, ministre de la Santé. « Nous avons notamment échangé sur les biosimilaires, confie Pierre-Olivier Variot, président de l’USPO. Lorsque nous lui avons rappelé que nous ne comprenions pas pourquoi certaines molécules à la main des pharmaciens étaient déjà substituées à hdiv de 80 ou 85 %, quand d’autres exclues du champ, comme Lovenox avec l’énoxaparine, ne l’étaient qu’à 14 %, le ministre a convenu avec nous que certains laboratoires baissaient les tarifs de leurs princeps quasiment au même prix que ceux des génériques, et qu’il fallait effectivement s’attaquer à ces pratiques. Il nous a d’ailleurs confié qu’une réflexion allait être engagée pour faire évoluer les listes de biosimilaires à la main des pharmaciens et qu’une nouvelle stratégie serait annoncée au plus tard pour le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2024. »

 
 
 

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !