Recommandations vaccinales pour les professionnels de santé -  - Le Moniteur des Pharmacies n° 3461 du 15/04/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3461 du 15/04/2023
 

TEMPS FORTS

REPERES

Auteur(s) :
Par Anne-Hélène Collin

En mars 2023, la Haute Autorité de santé (HAS) a levé l’obligation vaccinale contre le Covid-19, la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) pour les professionnels de santé. Seule l’immunisation contre l’hépatite B reste obligatoire.

Diphtérie, tétanos et poliomyélite

 

Vaccination fortement recommandée chez les étudiants et les professionnels, sauf à Mayotte où elle devrait rester obligatoire car la couverture vaccinale est insuffisante et où Corynebacterium diphtheriae circule.

Pourquoi ?

 

- La couverture DTP est élevée (95,5 % des professionnels et 95,9 % des étudiants).

 

- Le vaccin diphtérique n’empêche pas le portage des bactéries et le vaccin polio inactivé n’est pas une barrière efficace contre la circulation de virus en cas de réintroduction.

 

- Diphtérie : aucun cas (récent) n’a concerné des professionnels de santé ou des professionnels en contact étroit et répété avec de jeunes enfants. Le risque de transmission du professionnel à la personne prise en charge est ainsi très faible dans le condiv actuel.

 

- Tétanos : le risque de transmission soignant-soigné est inexistant.

 

- Poliomyélite : les risques d’exposition pour le professionnel et de transmission du soignant au patient sont très peu probables.

Hépatite B

 

> Immunisation obligatoire des étudiants et des professionnels exerçant dans un établissement ou organisme public ou privé de prévention ou de soin et qui sont exposés à un risque de contamination.

 

> Immunisation obligatoire étendue aux professionnels libéraux exerçant leur activité hors d’un établissement ou organisme de prévention ou de soins et qui sont susceptibles d’être exposés à un risque de contamination ou d’exposer les personnes dont ils ont la charge.

Pourquoi ?

 

Malgré une couverture vaccinale très élevée (97,9 % des professionnels et 91,8 % des étudiants), la transmission du virus lors de soins reste possible, d’autant que plus de 80 % des personnes porteuses du virus de l’hépatite B (VHB) n’ont pas connaissance de leur statut.

Covid-19

 

> Vaccination fortement recommandée, y compris les rappels à distance de la primovaccination, pour les étudiants et professionnels des secteurs sanitaire et médicosocial (exerçant en établissements ou libéraux) et les étudiants et professionnels des services de secours et d’incendie (notamment les sapeurs-pompiers professionnels et bénévoles), en particulier pour les professions en contacts réguliers avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables.

 

> Respect des recommandations du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) sur les gestes barrières en milieu de soins

Pourquoi ?

 

1 - La couverture vaccinale est élevée chez les Français et les soignants.

 

2 - La pression de l’épidémie est modifiée.

 

3 - La virulence des nouveaux variants du Sars-CoV-2 est de moindre importance.

 
 
 
  • Source : HAS, « Obligations et recommandations vaccinales des professionnels : actualisation des recommandations et obligations pour les étudiants et professionnels des secteurs sanitaire, médicosocial et en contacts étroits avec de jeunes enfants », volet 1 : « Obligations vaccinales en vigueur : diphtérie, tétanos, poliomyélite, hépatite B et Covid-19 », mars 2023.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !