Le risque s’immisce dans le CMIC - Le Moniteur des Pharmacies n° 3461 du 15/04/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3461 du 15/04/2023
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Yolande Gauthier

 

Par mesure de prudence, les agences française et européenne du médicament demandent aux laboratoires de réduire la concentration de chlorométhyl isopropyl carbonate (CMIC) dans les médicaments à base de ténofovir disoproxil. Cette substance dont l’effet mutagène a été mis en évidence uniquement in vitro est indispensable au processus de fabrication. Les patients qui prennent ces médicaments pour l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ou celui de l’hépatite B (VHB) ne doivent pas arrêter leur traitement ; les bénéfices l’emportent largement sur les risques de survenue d’un cancer lié à l’exposition au CMIC.

 
 
 

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !