Covid-19 : stop au virus des dispensations inefficaces ! - Le Moniteur des Pharmacies n° 3461 du 15/04/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3461 du 15/04/2023
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Anne-Hélène Collin

 

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a rappelé ce 5 avril que l’hydroxychloroquine, associée ou non à l’azithromycine, est fortement déconseillée dans le Covid-19. Même alerte pour l’ivermectine. Car, à l’officine, les ventes continuent de suivre l’évolution de l’épidémie. C’est notamment le cas en régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie où, malgré le ralentissement des prescriptions après la première vague de Covid-19, l’hydroxychloroquine est toujours prescrite. Le phénomène est identique en ce qui concerne l’ivermectine dont les ventes ont augmenté graduellement au cours des vagues épidémiques successives, notamment en régions Paca, Occitanie, Grand-Est, Corse, Guadeloupe et Martinique. Quant à l’azithromycine, ses ventes « soumises habituellement à une saisonnalité hivernale, ont continué de progresser à chaque vague épidémique de Covid-19 dans toutes les régions et cela en dehors des pics saisonniers habituels », explique l’ANSM.

 
 
 

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !