Collyres mydriatiques : garder un œil vigilant sur les enfants - Le Moniteur des Pharmacies n° 3461 du 15/04/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3461 du 15/04/2023
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Yolande Gauthier

 

Des effets indésirables graves liés à une mauvaise utilisation chez les jeunes enfants des collyres mydriatiques (Atropine, Mydriaticum, Skiacol, Néosynéphrine) sont toujours observés. L’utilisation de Néosynéphrine 2,5 % avant 1 an doit être exceptionnelle et nécessite alors un contrôle de la tension et du rythme cardiorespiratoire pendant 30 minutes après son administration. Chez le nouveau-né ou le prématuré, la préparation de l’œil se fera de préférence avec Mydriaticum. Il faut s’assurer au comptoir que le parent a bien compris les précautions à prendre avec ces collyres : respect scrupuleux de la posologie et des intervalles de temps entre chaque collyre, compression de l’angle interne de l’œil pendant 1 à 2 minutes après l’instillation, surveillance attentive de l’enfant pendant la demi-heure qui suit l’administration. Si celui-ci présente des signes de surdosage comme un rythme cardiaque rapide, des épisodes de spasmes ou convulsions, des signes de dépression respiratoire ou une perte de coordination, rincer immédiatement les yeux à l’eau tiède et appeler le médecin, le pharmacien ou un centre antipoison. 

 
 
 

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !