Cannabis à visée médicale : y voit-on plus clair ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3459 du 01/04/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3459 du 01/04/2023
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : Anne-Hélène Collin

 

L’expérimentation du cannabis à usage médical a été lancée il y a deux ans, le 26 mars 2021. Au 12 janvier 2023, 2 356 patients y ont été inclus depuis son démarrage. De plus, selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le bilan est « positif en termes de faisabilité du circuit de prescription et de délivrance et en termes de sécurisation. Mais il a aussi montré le faible relais de prescription par les médecins généralistes trop peu nombreux à participer ». Face au nombre insuffisant de patients (moins des 3 000 initialement prévus), l’opération est prolongée d’un an, jusqu’en mars 2024. Par ailleurs, « le profil de sécurité rapporté est celui qui était attendu. Il est dominé par des effets indésirables neurologiques, digestifs et psychiatriques, avec 6,5 % de cas graves. Il n’a pas été rapporté de problématiques d’abus, de détournement avec le cannabis médical », souligne l’ANSM. Enfin, plus de 90 % des personnes du panel y sont favorables, y compris celles qui ont arrêté l’expérimentation.

 
 
 

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !