Sous garantie - Le Moniteur des Pharmacies n° 3457 du 18/03/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3457 du 18/03/2023
 

EDITO

Auteur(s) : Laurent Lefort

 

Celles et ceux qui nous lisent régulièrement ont compris que nous ne sommes pas toujours d’accord avec lui. Mais là, nous partageons totalement le point de vue de Thomas Fatôme, le directeur général de la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam). Auditionné le 14 mars par la commission nationale d’enquête sénatoriale sur les pénuries, montée fin 2022 après la multiplication des tensions d’approvisionnement en médicaments, il a estimé que les discussions entre les pouvoirs publics et les industriels du médicament concernant l’accès au remboursement et la tarification des produits « devraient comporter davantage de garanties sur la continuité de l’approvisionnement ». Il faut dire que la Cnam a dépensé, rien qu’en 2022, 32 milliards d’euros pour les médicaments remboursés délivrés en ville. Pour un « acheteur » à ce niveau de volumes et de dépenses, la demande est effectivement entendable. Cette pratique est par ailleurs répandue dans les très grands groupes industriels et assortie de pénalités si l’approvisionnement en matières premières ou en pièces détachées n’est pas au rendez-vous.

 

Les industriels du médicament ont, eux, une obligation de constituer des stocks de sécurité pour le marché national (de une semaine à quatre mois selon les spécialités). Et pour rester objectif jusqu’au bout, rappelons, comme le souligne Thomas Fatôme, que le prix n’est pas l’élément principal expliquant les pénuries. Il est également nécessaire d’améliorer le bon usage du médicament. Un rôle que les pharmaciens doivent là encore endosser sans relâche. Car agir, c’est tellement mieux que subir.

 
 
 

Laurent Lefort, rédacteur en chef

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !