« L’exercice en clinique n’est pas si différent de celui d’un officinal » - Le Moniteur des Pharmacies n° 3457 du 18/03/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3457 du 18/03/2023
 

CONTACT

MON METIER

Auteur(s) :
Par Magali Clausener

Pharmacien et directeur d’une clinique, Laurent Delemer s’est illustré durant la crise du Covid-19 en ouvrant le vaccinodrome de l’hippodrome de Marcq-en-Barœul (Nord). Et du vaccinodrome à la Légion d’honneur, il n’y a qu’un pas.

 

C’est en réalisant des travaux d’inventaire dans des pharmacies que Laurent Delemer a décidé de devenir pharmacien. Diplômé en 1992 de la faculté de pharmacie de Lille (Nord), il commence sa carrière en travaillant à la fois en officine en tant qu’assistant et à la clinique du Bois, hôpital privé de cette même ville, comme remplaçant. Finalement, en 1994, il devient pharmacien à temps plein à la clinique. « L’exercice n’est, dans le fond, pas si différent de celui d’un pharmacien d’officine, puisqu’un pharmacien d’une pharmacie à usage intérieur (PUI) s’occupe des achats, de la logistique, de la sécurité. En revanche, nous n’avons pas de contact direct avec les patients », commente Laurent Delemer. En 2007, la clinique s’associe à deux autres établissements privés. Le directeur de la clinique du Bois prend d’autres responsabilités, Laurent Delemer décide de postuler. Et obtient le poste. « L’avantage c’est qu’un pharmacien a une vision commune autour du patient avec le médecin. Le pharmacien d’une PUI doit aussi gérer une équipe et mettre les bonnes ressources au bon endroit. Enfin, pharmacien et médecin se retrouvent sur l’innovation, la recherche et le développement », observe Laurent Delemer. En 2013, il devient directeur général du groupe Hôpital privé Métropole (HPM), qui compte désormais 10 établissements. En décembre 2015, le groupe Ramsay Générale de santé acquiert HPM, mais Laurent Delemer reste à la tête de l’entité.

Vacciner encore et encore

 

Début 2020, la pandémie de Covid-19 bouleverse le monde. « La crise sanitaire a été un moment humain extraordinaire, souligne-t-il. Nous avons ouvert des lits de réanimation, en particulier lors des deuxième et troisième vagues. Cette période a permis de beaucoup resserrer les liens entre tous les personnels et de travailler ensemble. » Lorsque, début janvier 2021, les premiers vaccins anti-Covid-19 sont disponibles, la clinique du Bois se lance, à raison de 30 à 40 personnes vaccinées par semaine. Mais très vite, il faut mettre en œuvre d’autres organisations. Laurent Delemer, qui est aussi directeur de la clinique de Marcq-en-Barœul, met alors sur pied un vaccinodrome à l’hippodrome de cette ville qui ouvre en mars 2021. « Environ 1 000 soignants et bénévoles ont travaillé dans ce lieu ouvert 7 j/7 pour vacciner un millier de personnes par jour, précise-t-il. Nous n’étions pas du tout concurrents avec les pharmacies d’officine, mais complémentaires. Il nous est d’ailleurs arrivé de dépanner certains pharmaciens. Tout le monde a sa place ! » C’est pour son action durant la crise sanitaire que Laurent Delemer s’est vu remettre l’insigne de chevalier de la Légion d’honneur en novembre 2022 (promotion de juillet 2022) par Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur. « La remise de la Légion d’honneur a été émouvante. C’est beau d’avoir une telle reconnaissance pour moi mais aussi pour les équipes. Il faut continuer à faire bien », conclut Laurent Delemer.

 

 

 
 
 
 

BIO Laurent Delemer

Diplôme de docteur en pharmacie obtenu à Lille (Nord)

Instigateur d’un vaccinodrome à Marcq-en-Barœul

Insigne de chevalier de la Légion d’honneur

Laurent Delemer

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !