Je donne ma langue au ChatGPT - Le Moniteur des Pharmacies n° 3456 du 11/03/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
LE MONITEUR DES PHARMACIES n° 3456 du 11/03/2023
 

EDITO

Auteur(s) : Laurent Lefort

 

Que penses-tu de la délégation de tâches aux pharmaciens ? », avons-nous eu la curiosité de demander au fleuron des robots conversationnels. Lequel, sans réfléchir au piège de notre démarche, a répondu illico. Un chef-d’œuvre de consensualité.

 

« En général, je pense que la délégation de tâches aux pharmaciens peut être bénéfique pour le système de santé dans de nombreux cas. Les pharmaciens sont des professionnels de la santé qualifiés qui peuvent jouer un rôle important dans la fourniture de soins de santé de qualité.

 

La délégation de tâches aux pharmaciens peut aider à améliorer l’efficacité et la rentabilité des soins de santé en permettant aux pharmaciens de s’occuper de certaines tâches qui, autrement, seraient effectuées par des médecins ou d’autres professionnels de la santé plus coûteux. Cela peut inclure des tâches telles que la surveillance des médicaments, la délivrance de médicaments et les conseils aux patients sur l’utilisation des médicaments.

 

Cependant, il est important de noter que la délégation de tâches aux pharmaciens doit être effectuée de manière appropriée et prudente. Les pharmaciens doivent être correctement formés et avoir les compétences nécessaires pour effectuer les tâches qui leur sont déléguées. De plus, la délégation de tâches ne doit jamais compromettre la sécurité des patients ou la qualité des soins de santé.

 

Dans l’ensemble, je pense que la délégation de tâches aux pharmaciens peut être un moyen efficace d’améliorer les soins de santé et de maximiser l’utilisation des ressources de soins de santé. Cependant, cela doit être fait avec soin et dans le cadre de politiques et de pratiques appropriées. »

 

Cette invention dotée d’une intelligence artificielle est présentée comme ayant réponse à tout ou presque. Même et surtout si les sujets sont complexes. Mais le plus effrayant est ailleurs, dans cette sourde angoisse qui nous envahit à chaque consultation. Cet étrange malaise qui nous fait dire que si l’outil était un être humain, il nous paraîtrait bien trop poli pour être honnête.

 
 
 

Laurent Lefort, Rédacteur en chef.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !