L’hépatite C chronique de Brice Derisk - Le Moniteur des Pharmacies n° 3455 du 04/03/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3455 du 04/03/2023
 

EXPERTISE

CONSEILS ASSOCIÉS

Auteur(s) : Nathalie Belin

M. Derisk, 37 ans, consommateur occasionnel de cocaïne, a réalisé des examens de dépistage après avoir appris que son ancien partenaire sexuel était atteint d’une hépatite C chronique. Positif pour le VHC, il est asymptomatique et ne présente pas d’atteinte hépatique. Son médecin généraliste vient d’instaurer un traitement.

Conseils complémentaires

Expliquer. L’objectif est la guérison de la maladie. Elle est évaluée 12 semaines après la fin du traitement par la recherche quantitative de l’ARN viral qui doit être indétectable, sinon, il faut un avis spécialisé. En l’absence d’atteinte hépatique, aucun suivi particulier n’est ensuite nécessaire.

Rassurer. Les effets indésirables sont peu nombreux. Les plus fréquents étant des céphalées, une fatigue et des troubles digestifs (nausées, diarrhées). Le paracétamol, à la dose minimale efficace, peut soulager les céphalées. Recommander de fractionner les repas en cas de nausées ou d’en parler au médecin afin d’envisager la prescription d’un antiémétique. En cas de vomissement moins de 3 heures après l’administration, il faut reprendre le traitement. Des conseils hygiénodiététiques limitent généralement la diarrhée. En cas de fatigue, des complexes multivitaminiques peuvent être proposés.

Sensibiliser. De nombreux médicaments, dont des inducteurs et inhibiteurs enzymatiques, peuvent interférer avec le traitement. Le millepertuis est contre-indiqué. L’Association française pour l’étude du foie (Afef) déconseille la consommation de pamplemousse ou d’orange sanguine* et une utilisation prudente d’une manière générale avec la phytothérapie.

Alerter. La consommation d’alcool, de tabac ou de certaines drogues favorisent ou aggravent des lésions hépatiques.

* Recommandations pour l’élimination de l’infection par le VHC en France, Afef, 2018.

ACCOMPAGNER LA DISPENSATION

Maviret : les 3 comprimés s’administrent ensemble avec un repas. Il ne faut pas les mâcher ni les écraser au risque d’entraver la biodisponibilité. Une bonne observance est essentielle durant les 8 semaines de traitement. Elle garantit l’efficacité et donc la guérison de la maladie. En cas d’oubli, une prise peut être rattrapée jusqu’à 18 heures après l’heure habituelle.

Engerix B20 : le schéma vaccinal classique comporte 2 doses à 1 mois d’intervalle et un rappel à 6 mois. La vaccination est particulièrement recommandée pour ce patient car l’hépatite B est une infection transmissible par voie sexuelle et par le sang. Une vaccination contre l’hépatite A peut également être proposée, le virus étant susceptible de se transmettre lors de certaines pratiques sexuelles non protégées.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !