Les sulfates présents dans les produits cosmétiques peuvent-ils causer des effets toxiques ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3454 du 25/02/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3454 du 25/02/2023
 
INGRÉDIENTS

CONTACT

VOS QUESTIONS DE COMPTOIR

Auteur(s) : Marianne Maugez*, Michèle Sauvage**

Les sulfates inclus dans les formules de produits cosmétiques sont critiqués pour leur potentiel irritant et asséchant, effectivement vérifié lorsqu’ils sont pris individuellement. Mais, lors des tests d’innocuité réalisés sur les cosmétiques, c’est le potentiel irritant du produit fini qui est pris en compte. Afin de valider les tests d’innocuité cutanée et oculaire du produit cosmétique fini, les fabricants réduisent les concentrations de chacun des sulfates en les associant entre eux - exemple : Texapon ASV 50, mélange de six tensioactifs (sulfates d’éther d’alcools gras) - ou en les associant à d’autres tensioactifs plus doux. Les experts européens ont confirmé l’innocuité des tensioactifs sulfatés aux concentrations habituellement utilisées dans les produits cosmétiques finis.

Sources : « La formulation cosmétique à l’usage des professionnels et des amateurs », C. Couteau, L. Coiffard, Edition Le Moniteur des pharmacies, 2017 ; « Substance Infocard : Alcohols, C10-16, ethoxylated, sulfates, sodium salts », European Chemicals Agency (Echea).

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !