Ce déprimant dispositif intra-utérin au lévonorgestrel - Le Moniteur des Pharmacies n° 3454 du 25/02/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3454 du 25/02/2023
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : M. Clausener*, F. Colin**, A.-H. Collin***, Y. Gauthier****, F. Pouzaud*****

Une étude du groupement d’intérêt scientifique Epi-Phare montre « une augmentation faible mais significative du risque d’utilisation d’antidépresseurs dans les deux ans après la pose d’un dispositif intra-utérin (DIU) contenant 52 mg de lévonorgestrel par rapport à un DIU moins dosé ». Un résultat qualifié par les divs « d’important à prendre en compte à l’échelle populationnelle », mais qui « nécessite des études complémentaires ». En attendant, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé conseille aux femmes concernées de contacter leur médecin en cas de changement d’humeur et de survenue de symptômes dépressifs, y compris en début de traitement.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !