Evrenzo, antianémique pour les malades rénaux chroniques - Le Moniteur des Pharmacies n° 3452 du 11/02/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3452 du 11/02/2023
 

EXPERTISE

NOUVELLE MOLÉCULE

Auteur(s) : Yolande Gauthier

Le roxadustat Evrenzo est le premier médicament de la classe des HIF-PHI à obtenir une autorisation de mise sur le marché dans l’anémie associée à une maladie rénale chronique. Il offre une solution alternative aux agents stimulants de l’érythropoïèse (époétine, darbépoétine) et aux transfusions de concentrés de globules rouges.

INDICATION REMBOURSÉE

Traitement de l’anémie symptomatique associée à une maladie rénale chronique, uniquement chez les patients adultes qui ne sont pas déjà traités par un agent stimulant l’érythropoïèse, non dialysés ou dialysés depuis moins de 4 mois.

MODE D’ACTION

Le roxadustat est un inhibiteur réversible de la prolyl hydroxylase du facteur induit par l’hypoxie (HIF-PH), enzyme qui contrôle les taux intracellulaires de HIF. L’activation de la voie du HIF joue un rôle important dans la réponse adaptative à l’hypoxie pour augmenter la production d’hématies. Par inhibition réversible de l’enzyme HIF-PH, le roxadustat stimule une réponse érythropoïétique coordonnée incluant l’augmentation des taux plasmatiques d’érythropoïétine endogène (EPO), la régulation des protéines de transport du fer et la réduction de l’hepcidine (protéine régulatrice du fer augmentée pendant l’inflammation dans la maladie rénale chronique). La biodisponibilité du fer est ainsi améliorée, et la production d’hémoglobine comme la masse érythrocytaire sont augmentées.

POSOLOGIE

• La dose de roxadustat est individualisée pour parvenir à des taux d’hémoglobine cibles de 10 à 12 g/dl.

• Chez les patients qui ne sont pas en cours de traitement par un agent stimulant l’érythropoïèse (ASE), la dose initiale recommandée est de 70 mg 3 fois par semaine pour les personnes pesant moins de 100 kg, et de 100 mg 3 fois par semaine si le poids est supérieur à 100 kg.

• La dose d’entretien individualisée est comprise entre 20 mg et 400 mg 3 fois par semaine. Celle d’Evrenzo peut être augmentée ou diminuée progressivement par paliers toutes les 4 semaines, sauf si le taux d’hémoglobine (Hb) croît de plus de 2 g/dl, auquel cas la dose sera immédiatement diminuée d’un palier. Les paliers d’adaptation posologique suivent la séquence des dosages disponibles : 20 mg, 40 mg, 50 mg, 70 mg, 100 mg, 150 mg, 200 mg, 250 mg, 300 mg et 400 mg, ce dernier palier n’étant valable que pour les patients dialysés.

• En l’absence d’augmentation cliniquement significative du taux d’Hb, le traitement ne doit pas être poursuivi au-delà de 24 semaines.

CONTRE-INDICATIONS

• Troisième trimestre de grossesse.

• Allaitement.

• Hypersensibilité à l’un des composants (présence de lactose et de lécithine de soja).

GROSSESSE ET ALLAITEMENT

• Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception hautement efficace pendant le traitement et au moins 1 semaine encore après la dernière dose d’Evrenzo.

• Le roxadustat n’est pas recommandé durant les premier et deuxième trimestres de grossesse, et est contre-indiqué pendant le troisième trimestre.

EFFETS INDÉSIRABLES

• Les effets indésirables les plus fréquents sont l’hypertension, la thrombose de l’accès vasculaire, la diarrhée, l’œdème périphérique, l’hyperkaliémie et la nausée.

• Un sepsis, une insomnie, des convulsions, une céphalée, une thrombose veineuse profonde, une constipation et des vomissements sont aussi souvent rapportés.

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES

• Ne pas combiner l’administration de roxadustat et d’agents stimulant l’érythropoïèse.

• Surveillance régulière des taux d’Hb lors de l’instauration ou de l’interruption d’un traitement concomitant par de puissants inhibiteurs (gemfibrozil, par exemple), inducteurs (rifampicine, entre autres) du CYP2C8 ou inhibiteurs de l’UGT1A9 (dont le probénécide).

• Prendre Evrenzo au moins 1 heure après l’administration de chélateurs du phosphate (à l’exception du lanthane Fosrenol) ou d’autres médicaments contenant des cations multivalents comme le fer, le calcium, le magnésium ou l’aluminium.

• En cas de coadministration d’une statine, surveiller la survenue d’effets indésirables associés à cette classe de médicaments et réduire éventuellement la dose d’hypolipémiant.

SURVEILLANCE PARTICULIÈRE

• S’assurer que les réserves en fer sont suffisantes avant l’instauration du traitement.

• Contrôle du taux d’Hb toutes les 2 semaines jusqu’à l’obtention du taux cible compris entre 10 et 12 g/dl et sa stabilisation, puis toutes les 4 semaines, ou selon la pertinence clinique.

FICHE TECHNIQUE

Roxadustat en comprimé rouge et ovale (20 mg, 50 mg, 100 mg), rouge et rond (70 mg) ou rouge et en forme d’amande (150 mg), boîte de 12, remb. SS à 65 %.

– Evrenzo 20 mg, 53,84 €, AMM : 34009 302 336 6 5.

– Evrenzo 50 mg, 133,98 €, AMM : 34009 302 336 7 2.

– Evrenzo 70 mg, 187,34 €, AMM : 34009 302 336 8 9.

– Evrenzo 100 mg, 267,13 €, AMM : 34009 302 336 9 6.

– Evrenzo 150 mg, 400,11 €, AMM : 34009 302 337 0 2.

Astellas Pharma : 01 55 91 75 00

Les prix sont mentionnés hors honoraires de dispensation.

L’AVIS DE LA HAS

– Service médical rendu important

– Pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) en comparaison aux agents stimulant l’érythropoïèse

– Population cible estimée à 200 000 patients au maximum

DITES-LE AU PATIENT

– Les comprimés sont à prendre 3 fois par semaine, lors de jours non consécutifs. Ils doivent être avalés entiers avec ou sans nourriture, et non mâchés, cassés ou écrasés.

– En cas d’oubli d’une dose, prendre la dose omise dès que possible seulement si l’intervalle restant avant la dose suivante prévue est supérieur à 24 heures. Si cet intervalle est inférieur ou égal à 24 heures, ne pas rattraper la dose oubliée et poursuivre le calendrier normal des prises.

DÉLIVRANCE

– Liste I

– Médicament à prescription initiale hospitalière annuelle

– Prescription réservée aux spécialistes en néphrologie

– Surveillance particulière pendant le traitement

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !