Pas d’inflation sur l’automédication - Le Moniteur des Pharmacies n° 3451 du 04/02/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3451 du 04/02/2023
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : M. Clausener*, A.-H. Collin**, Y. Gauthier***, L. Lefort****, F. Pouzaud*****

Pendant que l’inflation des prix à la consommation s’est élevée en moyenne annuelle à 5,2 % en 2022, le prix moyen des produits de premiers recours vendus en pharmacie a, lui, baissé de 2,3 %, à 6,76 €, selon une analyse délivrée par NèreS, l’association représentant les laboratoires pharmaceutiques des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance. Exception faite des médicaments d’automédication, dont le prix est resté stable à 4,68 € en 2022 (+ 0,1 %), soit parmi les plus bas d’Europe, celui des compléments alimentaires a fléchi de 2,4 %, à 14,25 €, et celui des dispositifs médicaux grand public a chuté encore plus fortement, de 16 %, à 8 €. « L’effet baisse de prix provient d’un changement du panier moyen en pharmacie et d’un transfert des achats du consommateur qui, avec l’inflation, privilégie les produits les moins chers au sein de chaque catégorie », explique Luc Besançon, délégué général de NèreS.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !