Hausse des salaires : tout n’est pas grille - Le Moniteur des Pharmacies n° 3449 du 21/01/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3449 du 21/01/2023
 

TEMPS FORTS

PATCHWORK

Auteur(s) : A.-H. Collin*, Y. Gauthier**, F. Pouzaud***

Les jeunes adjoints (moins d’un an d’ancienneté) démarrent leur carrière au coefficient 500, avec un salaire brut médian mensuel de 3 621 €. C’est ce que révèle l’enquête sur l’attractivité des métiers de l’officine, réalisée auprès de 1 067 adhérents et à partir de 3 690 fiches de salaires renseignées, menée par la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) en mai 2022. Les écarts avec les salaires de la grille varient de plus de 200 € après trois à cinq ans d’ancienneté et, au-delà de six ans d’ancienneté, le salaire médian passe à 3 889 €, correspondant à un coefficient 520-530.

1 838 € par mois, c’est le salaire médian brut mensuel d’un préparateur ayant moins de deux ans d’ancienneté, ce qui correspond à un coefficient 260, au lieu de 240, « soit une centaine d’euros de plus », pour le président de la FSPF. Ce décalage se maintient avec six à huit ans d’ancienneté pour se réduire à 30 € au bout de 20 à 26 ans d’ancienneté. Après 27 ans d’ancienneté (salaire brut médian mensuel de 2 246 €), il s’annule.

L’enquête ne révèle pas d’inégalités salariales selon le sexe.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !