Expérimentation Novo : tout « pen » mérite recyclage - Le Moniteur des Pharmacies n° 3448 du 14/01/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3448 du 14/01/2023
 

SERVICES

LES INDISPENSABLES

Auteur(s) : Yolande Gauthier

Le laboratoire Novo Nordisk lance Returpen, un programme de récupération en pharmacie de ses stylos injecteurs jetables. Expérimenté pendant deux ans dans quatre régions françaises (Ile-de-France, Centre-Val de Loire, Normandie et Hauts-de-France), il vise à donner une seconde vie à ces objets utilisés par 1 million de personnes.

Le programme s’appuie sur le site returpen.fr qui s’adresse aux patients comme aux pharmaciens. Les premiers peuvent y commander gratuitement une enveloppe préaffranchie prévue pour accueillir jusqu’à cinq stylos sans aiguille, à renvoyer au laboratoire par La Poste ou à déposer dans une pharmacie participante. Les seconds peuvent s’y inscrire pour obtenir un kit de sensibilisation Returpen (compre­nant affiches, brochures, stickers), des pochettes pour les stylos, ainsi qu’un collecteur de pochettes. Le programme est ouvert à tous les pharmaciens des régions concernées. En pratique, le laboratoire a noué un partenariat avec le répartiteur Alliance et plus précisément son réseau Alphega, « qui mobilise ses équipes pour que la campagne soit réellement déployée », a expliqué Etienne Tichit, directeur général de Novo Nordisk France, lors de la conférence de lancement.

Les stylos collectés seront acheminés au Danemark par le laboratoire pour y être traités et recyclés en vue de fabriquer des chaises (1 chaise = 120 stylos) ou des globes de lampe. « Le recycleur les récupère quel que soit leur état, même s’il reste du produit. Ils sont complè­tement vidés et déconta­minés », précise Etienne Tichit. Les stylos d’autres laboratoires qui pourraient se retrouver dans les pochettes ne seront pas valorisés et seront incinérés, « car ils n’ont pas forcément la même qualité de plastique ou de verre que Novo. »

Au Danemark, où toutes les pharmacies sont impliquées depuis deux ans, le taux de retour mensuel des stylos tourne autour de 20 %. L’objectif affiché en France pour l’expérimentation est de 30 %, soit 1,4 million d’exemplaires récupérés. Avant une généralisation sur l’ensemble du territoire national.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !