Une infection à Campylobacter est-elle bénigne ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3446 du 07/01/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3446 du 07/01/2023
 

Pathologies

Campylobacter est une bactérie hôte du tube digestif des animaux, transmissible à l’homme. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), elle représente l’une des causes les plus fréquentes de gastroentérites bactériennes dans les pays développés. La contamination humaine se fait essentiellement par ingestion de viande (poulet, porc ou bœuf) contaminée et insuffisamment cuite, ou par consommation d’eau non traitée ou de lait non pasteurisé contaminés. La transmission interhumaine est moins fréquente.

Les symptômes apparaissent en moyenne au bout de deux à cinq jours. Le plus souvent bénigne et de résolution spontanée, l’infection est caractérisée par des diarrhées (sanglantes dans 15 % des cas), des douleurs abdominales, de la fièvre, des nausées et des vomissements. Les complications de type bactériémie, hépatite ou troubles neurologiques sont rares et touchent principalement les personnes fragiles.

La prévention de l’infection est fondée sur le respect de règles d’hygiène en cuisine : lavage des mains, nettoyage des surfaces et ustensiles de cuisine après préparation de la viande crue, conservation de la viande dans le réfrigérateur, séparée des aliments consommés crus, et cuisson à cœur (température supérieure à + 65 °C).

Sources : Santé publique France ; OMS.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !