La consommation de compléments alimentaires à base de bêtacarotène est-elle associée à un risque accru de cancer ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3446 du 07/01/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3446 du 07/01/2023
 

Cancérologie

Le bêtacarotène est un pigment de la famille des caroténoïdes et une provitamine. Après ingestion, il est transformé en vitamine A par le foie. Naturellement présent dans de nombreux aliments, notamment les légumes (carottes, épinards, potirons) et les fruits (abricots, mangues, melons), le bêta­carotène entre également dans la composition de compléments alimentaires qui visent à « préparer la peau au bronzage » ou à « prévenir les effets du vieillissement » en mettant en avant ses propriétés antioxydantes et son action sur les yeux, la peau et les fonctions cognitives. Néanmoins, sa consommation doit être surveillée. Plusieurs rapports d’expertise français et internationaux ont, en effet, établi un lien entre la consommation à forte dose de compléments alimentaires à base de bêtacarotène (supérieure à 20 mg/jour) et le risque de cancer des poumons chez les fumeurs, les ex-fumeurs et les personnes exposées à l’amiante (niveau de preuves convaincant). En conséquence, les autorités recommandent de privilégier le bêtacarotène présent naturellement dans les fruits et légumes, et de ne consommer des compléments alimentaires que sur avis médical, notamment en cas de carence avérée.

Source : réseau nutrition activité physique cancer recherche.

Prévoyez-vous de fermer votre officine le 30 mai prochain en signe de protestation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !