Le Moniteur des Pharmacies n° 3419 du 28/05/2022
 

ÉDITO

Laurent Lefort


Les mots ont leur importance. Brigitte Bourguignon est ministre de la Santé… et de la Prévention. A lire les communiqués d’(auto) satisfaction des uns et des autres à la suite de sa nomination, on en viendrait presque à se demander pourquoi le sujet de la prévention n’a jusqu’à présent pas avancé plus vite et plus loin. Certains, en la matière, n’y vont d’ailleurs pas par quatre chemins. Ainsi, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) propose à la ministre de mettre en œuvre sans attendre des consultations d’observance réalisées par les médecins, ou leurs assistants dans le cadre de la délégation des tâches. « Pour un meilleur suivi du traitement, une meilleure efficience des soins et par conséquent une satisfaction du patient et de son praticien ». On parle là de médicaments ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Envisagez-vous de mettre en place un dispositif de téléconsultation dans votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !