Le Moniteur des Pharmacies n° 3419 du 28/05/2022
 

Cahier Formation

IATROGÉNIE

Maïtena Teknetzian*, Pr Luc Defebvre**


EFFETS INDÉSIRABLESDes mouvements anormauxFrançois V., 67 ans, est atteint de la maladie de Parkinson traitée depuis quelques années par Requip LP (ropinirole) 8 mg, 1 comprimé le soir, et Modopar 62,5 (lévodopa/bensérazide), 1 gélule à 8 h, 12 h, 16 h et 20 h. Depuis quelque temps, son état moteur s’est aggravé et M. V. se plaignait d’akinésie, notamment au lever. En attendant sa prochaine consultation neurologique prévue seulement dans trois mois, il a décidé de consulter son médecin traitant. Ce dernier a modifié le traitement en remplaçant progressivement les 4 gélules par jour de Modopar 62,5 par 4 gélules de Modopar 125. Aujourd’hui, Mme V. arrive visiblement très inquiète à la pharmacie : « François est moins bloqué, mais il fait d’étranges mouvements, comme s’il ne contrôlait plus ses membres ! »Analyse du cas • M. V. est traité par ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Moniteur des pharmacies où et quand vous voulez sur papier, PC/Mac, iPad, iPhone, smartphone et tablette Android


Abonnez-vous

Certains membres de votre équipe vous ont-ils réclamé une augmentation ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !