Qu’auriez-vous répondu ? - Le Moniteur des Pharmacies n° 3417 du 14/05/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Le Moniteur des Pharmacies n° 3417 du 14/05/2022
 

MONITEUR EXPERT

ANGLE DROIT

Grille des salaires

Depuis le 1er mai, un salarié au coefficient 100 et un autre au coefficient 175 percevront le même salaire brut : 1 645,58 € pour 35 heures hebdomadaires. Vrai ou faux ?

Vrai. Les partenaires sociaux ont conclu un accord salarial pour 2022 dont le div s’applique depuis le 16 mars. Le gouvernement a annoncé en parallèle une augmentation du Smic au 1er mai. Depuis cette date, son montant brut s’élève à 1 645,58 € pour 35 heures par semaine. Ce salaire est un minimum mensuel garanti pour chaque salarié. La grille des salaires à l’officine prévoyant un salaire inférieur pour les coefficients allant de 100 à 175, le Smic la remplace à compter du 1er mai. Dans l’attente d’un nouvel accord sur les salaires pour l’officine.

Journée de solidarité

Le jour choisi par son titulaire pour la réalisation de la journée de solidarité, Clémence sera en arrêt maternité. Devra-t-elle récupérer cette journée à son retour ?

Dans un document explicatif, le ministère du Travail indique que les personnes absentes le jour choisi par l’employeur pour cause d’arrêt maladie ou maternité sont considérées avoir exécuté leur obligation. Il est exclu de faire rattraper les heures non travaillées du fait de la maladie ou de la maternité. Donc Clémence n’aura pas à récupérer cette journée.

Acquisition de congés payés

Rachel est arrivée dans la pharmacie de Pauline le 4 janvier 2022. Elle souhaite prendre cinq jours de vacances autour du 14 juillet. Dispose-t-elle d’assez de jours de congé ?

L’article 25 de la convention collective rappelle que les jours de congés s’acquièrent du « 1er juin au 31 mai de l’année suivante ». C’est la période d’acquisition durant laquelle le salarié cumule 2,5 jours de congés payés par mois de travail. Il peut en bénéficier à compter du « 1er mai de l’année en cours et jusqu’au 30 avril de l’année suivante ». Rachel est arrivée en cours de période d’acquisition, qui s’étend du 1er juin 2021 au 31 mai 2022. Elle a acquis, de janvier 2022 à mai 2022, 12,5 jours. Elle peut poser ces congés à compter du 1er mai 2022, dont les cinq jours autour du 14 juillet.

Pacs puis mariage

Amandine, pharmacienne adjointe, et Steeve vivent ensemble depuis plusieurs années. Ils veulent acheter une maison. Après plusieurs visites, ils l’ont trouvée, mais le banquier les encourage à se marier ou à se pacser pour faciliter l’aboutissement de leur dossier. Ils ont donc décidé de se pacser en juin et de se marier en décembre 2022. Amandine pourra-t-elle bénéficier de jours de congés exceptionnels pour ces deux événements ?

L’article 26 de la convention collective, dans sa rédaction applicable depuis le 2 avril 2022, précise que les jours de congés exceptionnels accordés pour un mariage ou un pacs sont octroyés au salarié « à due concurrence du nombre d’événements ». Ainsi, le salarié y a le droit dès qu’il peut justifier de la tenue de ces événements. Donc Amandine bénéficiera en juin, pour son pacs, de 4 à 6 jours de congés en fonction de son ancienneté dans l’officine, de même qu’en décembre, pour son mariage.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !